Comment votre épargne peut-elle encaisser les coups durs ?

En ces temps troublés, votre épargne et votre patrimoine peuvent vous réserver des surprises… et de bonnes surprises puisque dans certaines situations compliquées vous, votre conjoint ou vos proches pouvez bénéficier d’avantages fiscaux sur certains produits.

 

1. Vous êtes indépendant

En tant qu’indépendant, sachez que vous pouvez débloquer sans imposition vos contrats d’assurance-vie, de capitalisation, plan d’épargne retraite (PER) et contrat Madelin si vous ou votre conjoint/partenaire de Pacs subissez une cessation d’activité donnant lieu à une liquidation judiciaire. Dans ce cas de figure très particulier, vous seriez exonéré fiscalement en cas de rachat en capital de votre épargne.

Notez également qu’il vous est permis d’effectuer un rachat exceptionnel sur vos contrats PER et Madelin sans imposition dans la limite de 2 000 € jusqu’à la fin de l’année.

En ce qui concerne le PEA, sachez qu’en cas de retrait avant 5 ans en raison d’une cessation d’activité, constatée par une liquidation judiciaire, le plan ne sera pas clôturé, mais vous resterez imposable sur les gains réalisés.

 

2. Vous êtes salarié(e)

Si vous-même ou votre conjoint/partenaire de pacs êtes salarié(e) et que vous subissez malheureusement un licenciement ou que vos droits à chômage expirent, vous pouvez demander le rachat en capital de votre épargne sans imposition. Cela concerne vos contrats d’assurance-vie et de capitalisation, mais aussi vos plans d’épargne retraite (PER) et plans d’épargne entreprise (PEE).

Ce qui concerne le PEA, sachez qu’en cas de retrait avant 5 ans en raison d’un licenciement le plan ne sera pas clôturé, mais vous resterez imposable sur les gains réalisés.

Notez également qu’en cas de chômage partiel entre le 1er mars 2020 et le 31 décembre 2020, ces périodes seront prises en compte dans le calcul de vos droits à pension de retraite de base.

 

3. Vous détenez de l’immobilier défiscalisant

Si vous possédez des biens immobiliers soumis à des engagements de location (Pinel, Malraux, etc), sachez qu’aucune remise en cause de vos avantages fiscaux ne sera effectuée en cas de rupture de cet engagement ou de vente  de votre bien suite à un licenciement.

 

La plupart des produits d’épargne proposent effectivement des cas de sortie anticipée sans fiscalité pour vous permettre d’affronter un peu plus sereinement les moments difficiles.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner.

Rappelez-moi !
+
Rappelez-moi !
Praesent felis Aenean mi, nec quis, tempus massa accumsan elit. Praesent Nullam