Assurance-vie : comment réagir face à la hausse des fonds euros ?

Après la baisse continue du rendement des fonds euros pendant plusieurs années, ils repartent à la hausse. Pour l’année 2022, le rendement moyen des fonds euros est de 2 %. Alors faut-il arbitrer massivement votre épargne investie sur vos contrats d’assurance-vie vers le fonds euro ? Ne vous précipitez pas sur le formulaire d’arbitrage, il faut comparer ce rendement en hausse à ceux des autres supports alternatifs. Et garder à l’esprit que la diversification de vos placements reste la répartition la plus intéressante sur le long terme.

 

Le rendement des fonds euros boosté par la hausse des taux d’intérêts 

A la suite des décisions prises par les banques centrales pour faire face à l’inflation, les taux d’intérêts ont été augmentés, ce qui a conduit à la hausse du rendement des obligations. Les fonds euros étant principalement investis sur des obligations, leur rendement a donc profité de cette hausse. Certains assureurs ont également utilisé leurs réserves pour servir un meilleur rendement sur leurs fonds euros.

 

Une hausse de rendement trop lente sur le long terme

Toutefois, cette hausse du rendement des fonds euros n’est pas assez forte, ni assez rapide pour espérer un rendement sur le long terme permettant de faire face au niveau de l’inflation. Le fonds euros doit conserver sa juste place dans vos allocations d’actifs, à la fois comme un support sécuritaire pour votre épargne, mais également comme un support d’attente pour de futurs arbitrages vers des supports d’investissement correspondant à votre profil de risque et à votre situation patrimoniale.

 

La diversification grâce aux unités de compte  

Les unités de compte sont une alternative au fond euros et vous offrent une espérance de rendement plus importante à moyen et long terme pour votre épargne investie en assurance-vie. Elles vous permettent de diversifier votre épargne en investissant à la fois sur des valeurs mobilières, des produits structurés ou encore des fonds immobiliers.

Les valeurs mobilières comme les obligations, les fonds monétaires ou les actions vous permettent de profiter des performances des marchés financiers. En raison de la hausse des taux d’intérêts, les fonds obligataires et monétaires connaissent un rendement plus important que celui constaté ces derniers temps. Quant aux fonds investis sur des actions, s’ils peuvent présenter des performances importantes, ils restent aussi très volatils. Afin que votre allocation s’adapte à l’évolution des marchés, vous pouvez choisir de déléguer votre gestion à un gérant de fonds ou encore investir dans des ETF (trackers) qui vont suivre et reproduire un indice boursier.

Les produits structurés sont des supports d’investissement dont le rendement va dépendre d’un « sous-jacent » : ils vont suivre le cours d’un titre (actions, obligations, etc.) ou d’un indice (CAC 40 par exemple). Le fonctionnement de ces produits est défini à l’avance : ils ont une durée de vie (avec une date d’échéance) et des conditions de rendement déterminées. Un mécanisme de protection conditionnelle du capital est également mis en place.

Il est également possible d’investir sur des fonds immobiliers au sein même de votre contrat. Grâce à ces unités de compte immobilières, vous confiez une partie de votre épargne à des sociétés (SCPI, SCI) qui vont gérer un patrimoine immobilier locatif pour vous. Ce type de support vous permet ainsi de profiter du rendement des marchés immobiliers (4 % en moyenne). Par ailleurs, les revenus distribués par ces sociétés de gestion immobilière bénéficient de la fiscalité avantageuse liée à votre contrat. À noter, ces fonds immobiliers doivent être déclarés à l’IFI et sont pris en compte dans l’assiette de calcul de cet impôt.

 

N’hésitez pas à nous contacter afin d’étudier ensemble l’allocation actuelle de vos contrats d’assurance vie et de déterminer ce qui est le plus adapté à votre profil et à votre situation. 

Cordialement,

L’équipe d’AIC Patrimoine

Rappelez-moi !
+
Rappelez-moi !
id facilisis leo. porta. quis adipiscing Aenean commodo libero amet, elementum