Certains abattements ou avantages fiscaux seront « périmés » après le 31 décembre… assurez-vous de ne pas passer à côté !

1. Effectuez un rachat sur votre contrat d’assurance-vie

Si vous détenez un contrat d’assurance-vie de plus de 8 ans, vous pouvez réaliser chaque année des rachats, sans impôt, car vous bénéficiez d’un abattement sur les intérêts rachetés de 4 600 € pour une personne seule ou 9 200 € pour un couple.

Si vous n’en avez pas profité avant la fin d’année, ils seront « perdus » pour 2019.

 

2. Jusqu’à 400 € d’impôt en moins en faisant des dons

Vous pouvez effectuer des dons au profit d’associations venant en aide aux personnes en difficultés pour obtenir une réduction d’impôt de 75 % du montant versé dans la limite de 546 €, soit 410 € de réduction d’impôt.

Si vous donnez plus, vous bénéficierez tout de même d’une réduction d’impôt mais égale à 66 % du montant du don.

 

3. Utilisez vos moins-values

Si vous possédez un stock de moins-values lié à la vente d’actions ou titres de société, il est peut-être temps de l’utiliser. En effet, des moins-values peuvent compenser des plus-values, ce qui permet de réduire le montant taxable. Veillez donc à ne pas les oublier !

 

4. Investir au capital d’une entreprise

Si vous investissez dans une PME, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt de 18 % du montant investi… mais, en principe, vous ne pouvez pas verser, sur l’année, plus de 50 000 € si vous êtes célibataire, veuf(e) ou divorcée et 100 000 € si vous êtes mariés ou pacsés.

Si jamais votre versement devait excéder ces plafonds, ce n’est pas perdu car il pourra être reporté sur les 4 années suivantes.

 

5. Alimentez votre épargne retraite

Les versements effectués sur des produits d’épargne retraite sont déductibles de votre revenu global ou de votre revenu professionnel, sous réserve de certains plafonds annuels.

Indépendants, sachez que votre plafond de déduction non utilisé n’est pas reportable l’année suivante et est donc perdu en cas d’absence de versement.

 

6. Versez une pension à vos enfants

Vos enfants majeurs ne sont pas rattachés à votre foyer fiscal ? Dans ce cas, vous pouvez leur verser, tous les ans, une pension que vous pourrez déduire de vos revenus, dans la limite de 5 947 €, s’ils en respectent les conditions. Si vous ne l’avez pas déjà fait, n’attendez pas l’année prochaine car vous perdriez une occasion de réduire vos impôts sur les revenus de 2019.

 

Nous nous tenons à votre disposition si vous souhaitez que l’on vous accompagne pour la réalisation de ces ajustements de fin d’année. Prenez RDV pour que l’on vienne vous rencontrer sur les secteurs de Pau, Rennes et Paris.

Rappelez-moi !
+
Rappelez-moi !
in Lorem leo Nullam vel, sed diam quis nunc porta. dolor