Je défiscalise, tu défiscalises, il défiscalise…

Vous avez reçu – par courrier postal ou via votre espace personnel du site impots.gouv.fr – votre avis d’imposition sur les revenus 2020 et si le prélèvement à la source n’était pas suffisant, vous devez verser le solde de l’impôt dû avant la fin de l’année. Il n’est plus possible d’échapper à cet impôt. En revanche, vous pouvez encore agir (mais il faut agir vite et avant la fin de l’année) pour réduire le montant de l’impôt à venir sur les revenus de cette année.

Pour « bien défiscaliser », il faut tenir compte de votre situation personnelle, de votre taux moyen d’imposition, de votre capacité d’investissement (épargne disponible et/ou capacité d’emprunt) et de vos objectifs patrimoniaux. En fonction de ces éléments, nous pourrons vous proposer des investissements qui viendront ponctuellement ou de façon récurrente, diminuer votre impôt sur le revenu.

 

Investissement immobilier indirect – SCPI Pinel

SCPI signifie Société Civile de Placement Immobilier. La SCPI est gérée par une société de gestion qui se charge de trouver les biens immobiliers éligibles à la réduction d’impôt Pinel, de les acheter, de les mettre en location, de les gérer et de distribuer les revenus aux associés (rendement net de frais, avant fiscalité, de l’ordre de 4 à 5 % par an). Les  loyers que vous percevez sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des revenus fonciers. Vous devez vous engager à conserver la totalité de vos parts pendant ±15 ans. En tant qu’associé de la SCPI, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt sur le revenu de 12 à 21 % du montant investi, soumise au plafonnement global des niches fiscales (limite annuelle de vos réductions et crédits d’impôt à 10 000 €).

En investissant 50 000 € en parts de SCPI Pinel par exemple, vous pouvez obtenir une réduction d’impôt de 1 000 € par an pendant 9 ans puis de 500 € pendant 3 ans, soit au total 10 500 €. 

 

Placement au capital de petites et moyennes entreprises

La souscription au capital de PME (Petites et Moyennes Entreprises) vous permet d’aider au développement de nouvelles entreprises et de bénéficier d’une réduction d’impôt (diminue le montant de votre impôt). La souscription au capital de PME ne garantit ni le capital investi, ni les performances futures. En contrepartie de ce risque, les PME offrent un fort potentiel de développement qui vous permet d’espérer un gain important. Vous devez conserver les titres des sociétés pendant au moins 5 ans.

Le taux de la réduction « Madelin » est égal à 25 % du montant de votre versement (plafonné à 100 000 € pour un couple, 50 000 € pour une personne seule). Cette réduction est prise en compte pour le plafond global des niches fiscales (limite annuelle de vos réductions et crédits d’impôt à 10 000 €).

En investissant 6 000 € au capital de PME par exemple, vous pouvez obtenir une réduction d’impôt de 1 500 € (montant unique l’année de votre investissement). 

 

Versement sur un plan épargne pour préparer votre retraite

Le Plan Epargne Retraite est une enveloppe d’épargne à long terme (=déblocage à votre retraite). Il vous permet d’économiser pendant votre vie active en bénéficiant d’un avantage fiscal et d’obtenir un capital ou une rente au moment de votre retraite.

La gestion de votre épargne est pilotée c’est-à-dire que votre épargne est investie sur des actifs rémunérateurs lorsque l’horizon retraite est lointain puis progressivement et automatiquement votre épargne est orientée vers des supports sécurisés.

Les sommes versées sur votre PER sont déductibles de votre revenu imposable (le versement réduit le montant de votre revenu imposable). Et cette déduction n’est pas soumise au plafond global des niches fiscales (limite annuelle de vos réductions et crédits d’impôt à 10 000 €).

En souscrivant un PER et en effectuant des versements mensuels de 400€, par exemple. Vous pouvez déduire (400 € x 12) 4 800 € de votre revenu imposable chaque année. Si votre taux marginal d’imposition est de 41 %, votre économie d’impôt est de ±2 000 € par an

L’effet fiscal de votre investissement ne sera pas instantané. Dans un premier temps, vous devrez le déclarer en mai 2022 lors de la campagne fiscale. Et dans un second temps, lorsque vous recevrez votre avis d’imposition au cours de l’été 2022, vous sentirez (enfin) l’effet fiscal de votre investissement.

 

Bien entendu, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner à nos bureaux en Pyrénées-Atlantiques, en Bretagne ou en région Parisienne. N’hésitez pas à nous contacter pour prendre rendez-vous afin que nous puissions échanger concernant votre situation personnelle.

Rappelez-moi !
+
Rappelez-moi !
id mattis mi, luctus non nec