Vacances : peu importe votre destination, partez assurés !

Assurance-maladie, contrats santé, carte bancaire, contrats d’assurance multirisques habitation, assurance automobile, ou encore assurance voyage : quelles sont vos garanties lorsque vous partez à l’étranger ? Quels bons réflexes adopter avant de partir en vacances ?

 

Assurance ou assistance : quelle est la différence ?

Une garantie d’assurance a pour objectif de vous indemniser en cas de dépenses imprévues, selon des conditions propres au contrat.
A contrario, l’assistance n’a pas vocation à vous indemniser mais à vous accompagner si vous rencontrez une situation difficile (par exemple : panne du véhicule, cambriolage à votre domicile durant votre absence…). Il s’agit davantage d’une aide matérielle que d’une indemnisation financière, bien que les garanties d’assistance soient souvent annexées aux garanties d’un contrat d’assurance.

 

Vous partez à l’étranger cet été : quelle indemnisation pour vos frais de santé ?

Si vous voyagez hors de France, votre carte vitale ne vous sera d’aucune utilité. En revanche, si vous passez vos vacances dans un pays membre de l’union européenne, de l’espace économique européen, en Suisse ou au Royaume-Uni : pensez à demander votre carte européenne d’assurance maladie avant de partir !

 

La carte européenne d’assurance maladie : à quoi sert-elle ?

La carte européenne d’assurance maladie fonctionne comme une carte vitale européenne et vous permet d’accéder au système de santé public du pays dans lequel vous passez vos vacances. Cette carte est gratuite et individuelle : elle n’offre de garanties qu’à son titulaire (et pas à son conjoint ni à ses enfants).

Pour récupérer votre carte, rien de plus simple : la demande peut directement se faire en ligne sur le site de votre organisme d’assurance maladie. Pour les salariés, fonctionnaires, chefs d’entreprise, entrepreneurs ou encore professionnels libéraux, la demande peut se faire directement sur le site Ameli, rubrique « Mes démarches ». Si vous ne souhaitez pas demander votre carte en ligne, vous pouvez également joindre l’Assurance Maladie par téléphone ou vous rendre à un guichet. Si vous relevez de la MSA, la demande peut être faite en ligne sur le site de la MSA ou en vous rendant à un guichet.

Vous avez demandé votre carte mais ne l’avez pas reçue avant votre départ ? Pas de panique ! Votre organisme d’assurance maladie vous remet un certificat provisoire de remplacement valable 3 mois afin que vous puissiez bénéficier d’une couverture durant vos déplacements à l’étranger. Ce certificat est disponible en version dématérialisée et téléchargeable en ligne.

Comment ça fonctionne ? Grâce à votre carte européenne, vous bénéficiez des mêmes prises en charge que des assurés « locaux » : mêmes soins et mêmes remboursements. Attention, seules les dépenses liées au système de santé public (médecin ou hôpital) et inopinées sont prises en charge. Selon le pays, les dépenses prises en charge n’ont pas à être avancées. Si vous devez avancer des frais, vous pourrez en demander le remboursement soit sur place, soit lors de votre retour en France. Vous devrez alors fournir les justificatifs de votre dépense à votre caisse d’affiliation, ainsi que le formulaire n°12267 de demande de remboursement disponible en ligne.

 

Et pour tous les frais qui ne sont pas couverts par la carte européenne, que faire ?

Pour tous les soins que vous aurez dû engager à l’étranger et pour lesquels vous ne bénéficiez pas d’une couverture (soins privés, frais engendrés dans un pays dans laquelle la carte européenne n’est pas valable, etc.), prenez soin de conserver toutes vos factures ! A votre retour, vous pourrez dans un premier temps vous rapprocher de votre caisse d’assurance maladie.

Ensuite, veillez à consulter les garanties proposées par vos différents contrats pour des frais exposés à l’étranger : mutuelle, contrats santé, prévoyance ou encore assistance bancaire ! Vous retrouverez dans les conditions générales tout ce que vous devez savoir avant de demander un remboursement : risques couverts, franchise (montant à votre charge), plafond de garantie, pays couverts…

 

Hormis les frais de santé, à quelles garanties devez-vous faire attention ?

D’une manière générale, consultez les garanties obligatoires ou optionnelles de vos différentes réservations. Hôtel, avion, train, voyage par le biais d’une agence : des garanties en cas d’annulation du voyage pour des raisons personnelles ou en cas de perte ou retard de vos bagages peuvent vous être proposées ! Prenez garde aux conditions pour pouvoir les activer : délai de retard des bagages, motifs d’annulation couverts, etc.

A défaut, rapprochez-vous de votre établissement bancaire pour connaître les garanties liées à votre carte. Selon la gamme de votre carte bancaire, les garanties, franchises et plafonds de remboursement peuvent varier. Attention : la mise en œuvre de ces garanties nécessite généralement que la carte ait été utilisée comme moyen de paiement pour la dépense en question !

 

Vous partez en vacances en voiture, avez-vous pris connaissance de toutes vos couvertures ?

Un premier point d’attention consiste à prendre connaissance des pays couverts par votre assurance : vous retrouverez cette liste sur le verso de votre carte verte. Si votre pays de destination n’y figure pas ou est rayé, votre assurance ne vous y couvrira pas.

Selon ses conditions, votre contrat d’assurance peut vous offrir des prestations d’assistance et vous éviter d’engager des frais. Les garanties peuvent prévoir une prise en charge des frais de remorquage du véhicule, un rapatriement des passagers voire la prise en charge des frais d’hébergement le temps des réparations.

Outre votre contrat d’assurance automobile, ne négligez pas les garanties d’assistance de votre carte bancaire. Une nouvelle fois, cette dernière peut s’avérer utile, notamment en cas de panne, accident ou vol.

 

Vous louez un appartement ou une maison pour vos vacances, comment en profiter sereinement ?

Si vous louez un hébergement pendant plusieurs jours ou semaines et que vous craignez de devoir engager des frais importants en cas de casse, vous pouvez souscrire une assurance villégiature.

L’assurance villégiature vous permet de couvrir tous les dommages que vous, vos enfants ou animaux domestiques, pourriez causer. Mais avant de souscrire une assurance villégiature, pensez à consulter les conditions générales de votre contrat multirisques habitation qui peut être l’inclut déjà !

Si vous mettez en location votre résidence le temps de vos vacances, vous pouvez également souscrire une assurance de location saisonnière afin de protéger votre mobilier. Une fois encore, veillez à relire au préalable les garanties de votre contrat multirisques habitation : il vous couvre peut-être déjà en cas de location saisonnière de votre logement.

Cordialement,

L’équipe d’AIC Patrimoine.

Rappelez-moi !
+
Rappelez-moi !
leo id, risus consequat. dapibus nec consectetur vulputate, sem, libero